Focus sur la France : Les investissements nordiques dans la région ALPC (11 février 2016)

Troisième région économique de France avec un PIB de 158 milliards d’euros, la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) accueille 11 pôles de compétitivité, des complexes industriels, ainsi que des installations de haute technologie.

Son dynamisme et sa politique de développement autour de la « Silver Economy » (santé, autonomie, transport, habitat, tourisme) en font aujourd’hui la 1ère région française en R&D et la 5ème en termes de création d’entreprises. La région ALPC se situe à la pointe de l’innovation dans les domaines de l’aéronautique, la santé et le bien-être, le numérique et les filières vertes et écotechnologies.

La région ALPC est également vaste et riche en ressources, notamment naturelles et agricoles. Ses 720 km de littoral lui permettent d’attirer 27 millions de touristes chaque année, séduits par ses cités historiques de Sarlat ou Saint-Emilion et par sa plus grande ville, Bordeaux, connue pour ses vignobles. Autant de facteurs positifs qui poussent les entreprises françaises tout comme les groupes internationaux à y établir leurs activités.

Au fil des ans, un nombre croissant d’entreprises des pays nordiques ont investi ou se sont installées dans la région ALPC, dont Capio. Capio est un groupe suédois du secteur de la santé qui opère en Suède, Norvège, Allemagne et France. Fondé en 1994, il offre une vaste gamme de solutions de santé à travers ses hôpitaux, établissements de soins primaires et cliniques spécialisées.

En 2014, 4.6 millions de patients ont été traités par Capio dans les quatre pays par ses 12 000 employés, dont 5 000 travaillent en France. La branche française représentait en 2014 le deuxième segment en termes de chiffres d’affaires et de visites de patients.

Depuis sa création en 2002, Capio France a établi huit hôpitaux offrant des services d’urgence, douze hôpitaux locaux, et trois cliniques spécialisées principalement affectées à la réadaptation et la psychiatrie. L’ouverture la plus récente (2015) de la clinique de Belharra à Bayonne permettra de traiter 50 000 patients par an, et représente un investissement de 80 millions d’euros par Capio dans la région ALPC.

Source : Business France en Suède

Modifié le 10/06/2016

Haut de page