Fermetures d’ambassades suédoises : position du PSD

L’éditorialiste de DN estime que « l’irritation du ministre des Affaires étrangères est
compréhensible » face à la demande des Sociaux-démocrates (opposition) d’avancer 50 millions
de couronnes pour sauver quelques ambassades suédoises
qui doivent fermer cet été » (Vietnam,
Malaisie, Argentine, Angola). Elle rappelle qu’il y a quelques mois, c’est bien l’opposition,
« au terme d’une alliance contre nature avec l’extrême-droite », « qui a obligé le
gouvernement à réduire de 300 millions de couronnes le budget de son administration »

« pour montrer que le gouvernement ne pouvait même pas décider lui-même de son budget ».
« Les fermetures d’ambassades sont la conséquences de cette épargne  ». L’éditorialiste estime
cependant que « Carl Bildt doit engager une discussion avec l’opposition même si cela fait mal au
coeur ».

Modifié le 20/05/2011

Haut de page