Expressen : "Carl Bildt et Lundin Oil ont conclu de gros contrats avec Kadhafi"

Expressen croit savoir que l’actuel ministre des affaires étrangères, Carl Bildt, « a conclut de gros contrats avec Kadhafi par l’intermédiaire de la compagnie pétrolière Lundin Oil , dont il était membre du Conseil d’administration ». Le journal révèle que « l’entreprise a prêté en 2000 un demi-milliard de couronnes à la Libye, pour financer l’exploitation de deux puits de pétrole par la dictature ». « Un prêt rendu possible grâce au soutien de l’Arab Banking Corporation et du fonds d’investissement Apicorp, tous deux en partie propriété de la Central Bank of Lybia, placée sous le contrôle du gouvernement de Tripoli ». « Bildt et Lundin Oil ont choisi de collaborer avec le régime de M. Kadhafi, alors même qu’Amnesty International et l’ONU condamnait la Libye pour les exécutions et la torture des opposants », commente le journal.

« En 2001 le CA de Lundin Oil décidait de quitter la Libye et de vendre la compagnie à l’entreprise pétrolière canadienne Talisman pour près de 4 milliards de SEK. La responsable communication de Lundin Petroleum (nouvelle dénomination de l’ex-Lundin Oil) estime que seule la perspective d’une importante plus-value a convaincu Lundin Oil de se retirer de l’affaire libyenne ». « Si nous avons laissé tomber la Libye, c’est parce que toutes les activités économique y sont contrôlées par l’Etat et que celui-ci est totalement corrompu », a déclaré Carl Bildt au journaliste d’Expressen, qui rappelle par ailleurs que le Ministre « a, durant les premières semaines de la révolte, refusé de prendre clairement position contre la dictature ».

Modifié le 17/03/2011

Haut de page