Exportations d’armes de l’Europe vers la Chine

SvD rapporte que depuis 1989 (date de l’introduction d’un embargo européen sur les armes à destination de la Chine) « l’UE a plus que doublé ses exportations destinées à l’industrie de défense chinoise  ». Le journal prend l’exemple de l’entreprise suédoise Systecon, fournisseur de logiciel de l’Institut de design aéronautique de Chengdu, qui élabore actuellement un nouvel avion de chasse, le « J20 ». Interrogé par le journal, le directeur de Systecon a déclaré que « l’embargo ne concerne pas son entreprise puisqu’elle n’exporte pas d’armes, seulement un programme pour analyser les coûts et optimiser les ressources ». Selon Jerker Hellström, de l’Institut de recherche sur la défense (Försvarets forskninsinstitut) « les logiciels sont extrêmement importants pour les Chinois s’ils veulent développer une défense high-tech ». SvD constate que les entreprises de l’UE peuvent facilement contourner l’embargo en exportant vers la Chine des produits utilisables à la fois dans les domaines militaires et civils.

Modifié le 08/02/2011

Haut de page