Euthanasie en Suède

« Si un patient souhaite mettre fin à un traitement de maintien en vie, il doit pouvoir le faire. Même
si cela signifie que le patient va mourir » explique la Direction nationale de la santé et des affaires
sociales, accusée dernièrement de ne pas être assez claire à ce sujet. « Mais il existe aussi des règles
contraignantes sur ce que le médecin traitant doit faire avant qu’une telle décision ne soit prise ».

Modifié le 20/06/2011

Haut de page