Entretien de Mona Sahlin avec DN

0L’ancienne dirigeante du parti social-démocrate a accordé sa première longue interview depuis
sa démission. Selon elle, l’intervention en Libye est « très importante » et il faut « soigner le
consensus politique sur cette question ». « Le PSD ne peut pas unilatéralement décider si la
mission doit être terminée ou poursuivie ». Mme Sahlin juge qu’il serait « terrible » si son parti
décidait de rester en dehors d’une intervention importante.
Par ailleurs, elle dit « réfléchir à son avenir  », son poste au sein du conseil d’administration
d’Expo (journal anti-xénophobe) « signalerait un peu dans quelle direction elle voudrait se
lancer ». Mona Sahlin sera également la nouvelle présidente du fond mémorial d’Anna Lindh.

Modifié le 30/05/2011

Haut de page