Entreprendre au féminin : un objectif de 40% d’ici 2017 [sv]

La France a mis en place un plan de développement de l’entrepreneuriat féminin en 2013. Son objectif pour 2017 : atteindre le taux de 40% de femmes entrepreneures.

Face au constat selon lequel les femmes ne représentent en France que 30% des créateurs d’entreprise, un plan de développement de l’entrepreneuriat féminin a été présenté le 27 août 2013. Il s’agit de remédier au retard de la France sur cette thématique. En effet, en 2011, moins de 3% des françaises de 18-64 ans avaient créé une entreprise ou étaient propriétaires d’une entreprise récemment créée, contre 4,5% en Allemagne, 5,2% au Royaume-Uni et plus de 10% aux Etats-Unis.

Le Plan « Entreprendre au féminin. Des opportunités pour elles. Une clé pour la compétitivité et l’emploi  » fixe un objectif mobilisateur : faire progresser de 10 points le taux de femmes entrepreneurs en France pour atteindre, d’ici 2017, 40% de créatrices d’entreprises.

Il s’articule autour de trois axes :

  • Axe n°1 : Sensibiliser, orienter et informer

En 2015, la semaine de sensibilisation à entrepreneuriat au féminin, réalisée avec l’association 100 000 entrepreneurs dans les collèges, lycées et établissements d’enseignement, a permis de sensibiliser plus de 10 000 jeunes en 2015.

  • Axe n°2 : Renforcer l’accompagnement des créatrices

En 2015, 14 réseaux d’accompagnement, généralistes ou spécialisés – pour les femmes, les femmes de plus de 45 ans, sur le secteur du numérique – ont signé une convention pour la promotion de entrepreneuriat au féminin.

  • Axe n°3 : Faciliter l’accès des créatrices au financement

Le Fonds de Garantie à l’initiative des femmes offre aux femmes une sécurité pour contracter des prêts auprès de banques. En 2015, le plafond de la garantie a été augmenté de 27 000 € à 45 000 €. Quatre banques ont passé convention avec l’Etat pour améliorer le suivi des dossiers.

Modifié le 08/03/2016

Haut de page