Enseignement supérieur : rétablissement des droits d’inscription pour les étudiants étrangers

Les meilleurs étudiants étrangers fuient désormais les universités suédoises, estime Dagens Nyheter. Les frais de scolarité élevés, les frais d’inscription et le manque de bourses d’étude en sont les principales raisons, écrit le quotidien. Auparavant, les étudiants étrangers pouvaient étudier gratuitement en Suède. Depuis cet automne, ils doivent verser 100 000 SEK de frais d’études. L’an dernier, ce sont 132 000 étudiants étrangers qui avaient déposé une candidature pour entrer en Master ou en filières internationales. 20 000 avaient été acceptés.

Cette année, le nombre de candidatures est passé à 31 400 pour seulement 5662 entrées en Master selon l’Agence nationale pour l’enseignement supérieur (VHS). Pour les universités, la réduction est très préoccupante et risque de conduire à une réduction des possibilités de cursus.

Modifié le 18/02/2011

Haut de page