Elections du Västra Götaland : « Une élection sans vainqueur » ?

0Tous les quotidiens consacrent plusieurs pages à l’élection, hier, de l’assemblée départementale du Västra Götaland (région de Göteborg), consécutive à l’annulation du précédent scrutin. « Une élection sans vainqueur », titre l’éditorialiste d’Aftonbladet : « Avec 43 % seulement de taux de participation, ce scrutin entre dans les annales de l’histoire électorale suédoise. Une abstention d’autant plus regrettable que ce genre de scrutin se joue avant tout sur la mobilisation de l’électorat ». « Peu de voix - mais une victoire sociale-démocrate tout de même », estime Svenska Dagbladet. « Avec 32,6 % des voix et 47 sièges, le PSD améliore son score de 2010, tandis que le Parti modéré recule ».

0« Du coup, le chef de parti social-démocrate, Håkan Juholt, en sort renforcé, surtout à l’intérieur de son propre camp », écrit l’analyste de Dagens Nyheter. « En théorie, cela n’affecte aucunement le gouvernement. Mais les thèmes qui se sont retrouvés, au cours de ces dernières semaines, au cœur du débat électoral, ont une résonance nationale : la santé, les transports, la privatisation des structures de santé  », écrit le commentateur d’Expressen. « Le gouvernement peut bien sûr faire l’autruche, mais court le risque d’une défaite en 2014 », poursuit-il.

« Le succès du PSD ne permet toutefois pas à la coalition rouge-verte d’obtenir la majorité absolue des sièges au sein du Conseil général  », relève en substance l’ensemble de la presse. « Et ce sont une fois de plus les Sverige Demokraterna qui, forts de leurs 5,8 % (9 sièges), se retrouvent en position d’arbitre », écrit Dagens Nyheter.

Modifié le 16/05/2011

Haut de page