Egalité homme/femme en Suède : des progrès restent à faire.

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, la presse remarque que même en Suède, l’égalité parfaite entre les sexes n’est pas atteinte.

[marron]Monde du travail :[/marron] Dagens Industri rapporte que 97 % des PDG s d’entreprises cotées en bourse sont des hommes. Seuls 22% des membres de Conseils d’Administration sont des femmes. Le nombre de femmes présidentes de Conseil d’administration en Suède s’élève à 8 (sur plus de 250). Dagens Nyheter remarque que les femmes et les hommes travaillent presque autant, mais que les femmes font davantage de « bénévolat ». Pourtant « faire la vaisselle n’offre ni liberté ni points de retraite ».

DI rapporte les propos de la ministre de l’industrie, Maud Olofsson, qui critique l’agence publique chargée d’aider les entrepreneurs (Almi Företagspartner) et l’Agence suédoise de la croissance (Tillväxtverket), affirmant qu’il est "beaucoup plus facile pour un homme que pour une femme de monter une entreprise dans l’industrie manufacturière et de recevoir des aides de ces organismes". Selon les derniers chiffres obtenus par le gouvernement : "Parmi les entreprises crées l’année dernière, 33 % seulement sont dirigées et possédées par des femmes. 61 % de ces nouvelles entreprises n’ont que hommes dans leur direction".

[marron]Violences physiques :[/marron] Aftonbladet révèle que "181 femmes en Suède ont été tuées par leurs amis, maris ou ex-maris depuis 2000". "Le nombre de dénonciations pour viol a beaucoup augmenté" écrit pour sa part le Dagens Nyheter, " en partie parce que le nombre de crimes a augmenté, mais également parce que davantage de femmes sont prêtes à porter plainte".

Modifié le 08/03/2011

Haut de page