Ecoutes téléphoniques : Suède et UK

La presse évoque le scandale des écoutes téléphoniques du tabloïd britannique News of the World. « Le dégoût des Britanniques augmente au rythme des nouvelles révélations » affirme Expressen qui estime que « la colère contre News of the World est justifiée  » : « le magazine a dépassé les limites de l’acceptable ». « Mais il est évident qu’il faut également passer en revue le rôle de l’Etat et de la police dans cette affaire ». Et de rappeler « qu’en Suède, la police utilise toujours plus d’écoutes téléphoniques. 2531 écoutes ont été accordées en 2010, soit 50% de plus que l’année précédente. Plus frappant encore : les juges n’ont refusé que 1% des demandes d’écoute  ». Ce que les autorités expliquent par « un effort accru contre le crime organisé, et la recrudescence de cas particuliers impliquant un grand nombre de suspects ». Mais le journal appelle à rester vigilants pour protéger la vie privée. « Le gouvernement devrait clarifier la loi sur le secret des télécommunications ».

Modifié le 19/07/2011

Haut de page