Economie : la ministre du Commerce ne perd pas espoir quant à l’avenir du cycle de Doha

Dans un entretien accordé à Svenska Dagbladet (SvD), la ministre du Commerce estime que « le cycle de Doha n’est pas mort ». « La dernière fois, les négociations ont échoué d’une manière différente que les précédentes et l’UE et les Etats-Unis ont su faire des concessions sur l’agriculture » poursuit-elle. La Ministre ajoute que « désormais, l’UE agit comme un grand frère, qui donne de bons conseils. Sa proposition constitue une base solide pour aboutir à un compromis ». Les négociations actuellement engagées doivent « au moins sauver les meubles. Il importe avant tout d’arriver à un accord, même s’il est incomplet » conclut la Ministre.

Modifié le 12/05/2011

Haut de page