Eco : crise de Saab (suite)

0DI révèle que Saab Automobile a conclu un accord avec le consortium qui souhaitait acheter 51% des propriétés et usines de l’entreprise pour 255 millions de couronnes. L’Agence Nationale de la Dette, qui doit approuver cette transaction, étudie à présent le dossier pour se prononcer au plus vite.

SvD rapporte les propos des salariés de l’usine Saab de Trollhättan, dont « certains estiment qu’une faillite de l’entreprise serait la meilleure solution. D’autres sont frustrés par le manque d’information sur leurs salaires » non versés. « Le président de Saab, Victor Muller, était à Trollhättan hier mais n’a pas eu le temps de parler à ses employés », constate le journal.

Modifié le 29/06/2011

Haut de page