EU : perte d’influence des petits Etats

0Quatre universitaires commentent dans DN le nouveau rapport du groupe de recherche sur la
démocratie SNS. « La Suède et les autres petits et moyens États perdent de l’influence au sein
de l’UE. Les six plus gros pays réuniront 63% des voix d’ici 2014
 ». Ces États, « France et
Allemagne en tête, ont paradoxalement renforcé leur pouvoir dans l’Union au cours des dernières
décennies, notamment en augmentant leur coordination informelle en réponse à l’élargissement à
l’Est. L’alliance franco-allemande est revenue à la vie par une avalanche d’initiatives dans le
sillage de la crise financière.
D’ici quelques années, grâce à de nouvelles règles de vote, ces pays
pèseront encore plus lourd. En 2014, la France et l’Allemagne réuniront 27% des voix au
conseil des Ministres. Les petits États comme la Suède doivent par conséquent chercher toutes
les coalitions possibles pour obtenir une influence
 ».

Modifié le 31/05/2011

Haut de page