EU : Violences faites aux femmes

0« Les violences faites aux femmes sont perçues différemment d’un pays européen
à l’autre »
(SvD). C’est pourquoi le Conseil européen a préparé une convention vivant
à harmoniser les législations nationales
en la matière. « Le texte prévoit par
exemple comment les droits locaux doivent définir un viol ou la violence
domestique, et quelle protection les États doivent proposer aux femmes
concernées
 ». « En Slovaquie, Monaco et en Moldavie, un viol dans le cadre du mariage
n’est pas considéré comme un crime ». Par ailleurs, « dans de nombreux pays, la violence
domestique est encore perçue comme un problème social et non comme un délit ». Le
journal affirme également que « le mariage forcé n’est pas illégal en France, en Estonie et
en Islande ».

Par ailleurs, SvD rapporte qu’en signe de protestation contre les violences faites aux
femmes, des activistes organisent actuellement des ‘marches des salopes’ dans de nombreux pays ("mouvement entamé après qu’un policier canadien ait affirmé que les femmes ne devaient pas s’habiller comme des prostituées si elles ne voulaient pas se faire agresser").

Modifié le 21/06/2011

Haut de page