EU : Pacte de compétitivité franco-allemand

DN rapporte que lors du dernier sommet européen, l’offensive franco-allemande pour présenter le « pacte de compétitivité » d’Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy a soulevé de nombreuses protestations de la part des autres États membres. Ceux-ci ont critiqué les propositions du pacte, mais également la façon musclée dont celles-ci ont été introduites (cf. revue de presse du 4 février). « Merkel et Sarkozy veulent prouver leur puissance pour être populaires dans leurs pays respectifs. Mais leur offensive menace la position des autres dirigeants de l’UE  » estime DN. Selon le journal, la « plupart des Etats membres sont d’accord pour coordonner davantage leurs politiques financières et fiscales ». Mais certaines propositions sont très controversées. Par exemple, le Chancelier autrichien Werner Faymann estime que l’âge de départ en retraite dans les Etats membres ne devrait pas être décidé au niveau européen.

Modifié le 08/02/2011

Haut de page