Déplacement en Suède de la délégation française au concours de l’Eurovision (12 mai 2016) [sv]

"I am very happy to welcome you all to Stockholm, capital city of Music this week. Welcome to Amir of course, but also to the high level delegation from France Television, great Swedish singers, Rikard Wolf, Petra Marklund, Oscar Zia, the President of the Swedish Institute, members of the French community and many youth from the French Lycée, Franska Skolan and Fryshuset,

Bienvenue à tous à Stockholm, capitale de l’Eurovision et qui, avec le climat que nous avons depuis une semaine est probablement l’endroit au monde où la vie est la plus douce.

Lorsque vous êtes nommé ambassadeur de France en Suède, vous savez qu’une fois par an, vous serez invité à la cérémonie des Nobel – en 2014, notre pays a même eu le bonheur de compter deux lauréats, Patrick Modiano en littérature et Jean Tirole en économie ; vous savez aussi que vous recevrez de nombreuses délégations de ministres, parlementaires, syndicalistes, hauts fonctionnaires, qui se rendent en Suède pour y observer de plus près le modèle suédois ; que vous entretiendrez des contacts étroits avec les grands groupes que compte ce pays – Ikea, HetM, Volvo, Securitas, qui emploient jusqu’à 100.000 personnes en France ; et que la Suède sera un allié précieux au plan européen, mais aussi au service de la paix et de la sécurité dans le monde, nos forces armées combattent ensemble au Mali par exemple, comme en matière d’aide au développement et de promotion des droits de l’Homme… Tout cela fait partie du « job description ».

What you might not know, even though you were probably aware that Sweden has had and still has plenty of outstanding singers and bands, is that in Sweden the Eurovision Song Contest is extremely popular, an institution and industry of its own, and that the Swedish contestants usually are very successful. This is why, since one of the rules of the Contest is that the winning country hosts the show the following year, the Embassy is getting used to receiving the French delegations here, as my predecessor did in Malmö in 2013. And so it is with joy that I welcome you today in Stockholm, the capital of Eurovision.

Some figures to support my remarks : on the 23 of May last year, 86.5 % of all Swedes watched Måns Zelmerlöw on television as he won the Eurovision final, and 17 out of 43 songs in this year’s Contest has at least one Swedish component (a song writer, a producer, a dancer or a choreographer…) Furthermore, since March and during six Saturdays in a row, the Contest was preceded by the TV-show Melodifestivalen, which is a music competition that takes place all around Sweden and that determines the country’s representative for the Eurovision Song Contest.

Je me garderai bien de tout pronostic pour la finale de samedi – la prudence est la règle chez les diplomates, mais je veux souligner en tout cas que votre chanson, Amir, et votre personnalité ont été extrêmement bien reçues ici, et certains experts présents ce soir ne me démentiront pas.

Alors pourquoi ne pas se prendre à rêver et imaginer que les fans d’Eurovision se retrouvent tous ensemble à Paris l’an prochain, pour y célébrer l’Europe, la fête de la musique et la coopération entre télévisions ?

Après tout, ce serait presque logique tant les Suédois adorent Paris, tant les artistes suédois sont nombreux à y être installés - je pense par exemple à Peter von Poehl et Fredrika Stahl - ou à s’y distinguer – comme Mats Ek et Anne Sofie von Otter - et cela ce serait une sorte d’étape retour après le festival culturel de Stockholm, qui cet été, axera sa programmation autour de la France et de Paris.

Cher Amir, tous mes vœux de succès pour cette compétition, que le meilleur gagne, et après l’Euro 2016, rêvons de l’Eurovision 2017 en France !

Thank you, best wishes to Amir and long live to Eurovision and the friendship between Sweden and France."

Modifié le 12/09/2016

Haut de page