Soirée de gala de la Chambre de commerce franco-suédoise (6 janvier 2015) [sv]

En 2015, la Chambre de commerce franco-suédoise à Paris fête ses 100 ans. Ce jubilé a été lancé par une soirée de gala le 6 janvier à l’Opéra Garnier à Paris. L’Ambassadeur de France en Suède, Jacques Lapouge, y a participé.

La Chambre de commerce franco-suédoise à Paris (CCSF) fut créée en 1915 et a pour objectif de promouvoir les échanges économiques entre la France et la Suède et de contribuer à l’augmentation des investissements entre les deux pays. En 2015, la Chambre fête ses 100 ans. Ce sera l’occasion, tout au long de l’année, d’œuvrer à l’intensification des échanges entre nos deux pays et entre nos entreprises. L’Ambassadeur Jacques Lapouge a prononcé, à cette occasion, le discours suivant :

M. Jacques Lapouge, Ambassadeur de France en Suède - JPEG

"I am glad and honored to be with you tonight to celebrate the friendship between Sweden and France and the soundness of our economic ties.

Je ne suis certainement pas le seul à penser, en ces lieux, aux figures de Rolf de Maré, Jean Börlin et Niels Dardel. Au printemps dernier, avant de savoir que je serais nommé ambassadeur en Suède, j’avais visité la belle exposition consacrée par l’Opéra aux Ballets Suédois. Et je me souviens d’avoir été impressionné par cet exemple rare de relation fusionnelle entre deux pays, sur le plan culturel, bien sûr, mais au-delà, dans la capacité à bâtir ensemble des projets concrets et ambitieux. Et arrivé à Stockholm, j’ai de nouveau vécu coup sur coup deux moments forts, avec la Visite d’Etat de Leurs Majestés que vous avez si bien évoquée, Madame l’ambassadrice. Puis la remise des Prix Nobel de littérature et d’économie à Patrick Modiano et Jean Tirole. A Paris et Toulouse, j’ai senti une admiration authentique pour les succès économiques et sociaux de la Suède, et aussi pour sa modernité. Et à Stockholm, l’accueil chaleureux réservé à nos deux Nobels n’était pas seulement émouvant ; il reflétait aussi, en tous cas je l’ai perçu ainsi, de l’estime pour la vitalité de la France et de la pensée française.

Ces deux semaines ont donc été, pour notre relation, un moment privilégié, mais elles ne doivent pas rester comme une parenthèse.
This is why it is so good that you, dear Gita Patersson, are now taking the baton for this year-long celebration of the Swedish Chamber which is another opportunity to shine the spotlight on our business relationship.

We were glad that His Majesty wished to be accompanied during his visit by a strong delegation of economic ministers and CEOs, in a context in which the interactions are already quite substantial : 100.000 jobs in France, roughly, depend on Swedish companies, and 50.000 jobs in Sweden depend on French companies. So yes, there are major investments on both sides, in all sectors. And still, it is possible and necessary to enhance this relationship.

I would like Sweden, with its high purchasing power, to be even more clearly on the radar of the French companies. And we also know, Minister, that there are massive investments to come in Sweden, in infrastructures, transport, sustainable cities. So, at the Embassy, with the French chamber of commerce, the regional economic service as well as UbiFrance and AFII which, as you perhaps know, have merged to become Business France, we work to identify the sectors where our companies are not present enough, help our SMEs understand the Swedish markets, explain that it is possible to win public tenders.

Conversely, since I arrived in Stockholm, I have spent time with business leaders and I can see that the Swedish companies are our best allies when they explain why they have invested in France. They know the strengths of this country : the demography, the quality of infrastructures, the high level of engineers & R&D. And they also know that France is working hard to develop its competitiveness, that it will continue its structural reforms, that it values attractiveness.

So there is a lot of material to work on, during this centenary year. Jusqu’au gala de clôture du 30 Novembre à Paris, à la veille de la grande conférence sur le changement climatique, qui verra à nouveau la Suède et la France, ensemble, et avec leurs entreprises, à la pointe du combat pour le développement durable.

Merci encore de votre invitation et bon anniversaire à la Chambre de commerce suédoise en France."

Modifié le 12/09/2016

Haut de page