Déplacement en France de Catharina Espmark et Mona Sahlin (18-19 janvier 2016) [sv]

Lundi 18 et mardi 19 janvier, Mona Sahlin, coordinatrice nationale pour la Suède de la prévention de l’extrémisme violent,et Catharina Espmark, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur, se sont rendues en France. L’objectif de ce déplacement était notamment de renforcer les échanges entre les deux pays en matière de prévention et de lutte contre la radicalisation.

Le lundi 18, Mona Sahlin s’est rendue à Sarcelles, dans le Val de Marne, où elle a été accueillie par Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, et a participé à un séminaire, autour d’acteurs locaux, consacré à la lutte contre la radicalisation.

Sarcelles est à la pointe de la lutte contre la radicalisation en France et offre un bon exemple d’engagement des collectivités locales en matière de prévention de la radicalisation. La municipalité a notamment mis en place des formations et des sessions de sensibilisation pour les personnels pouvant être confrontés à ce phénomène. Par ailleurs, un lieu de ressources sera bientôt opérationnel, dont la mission sera d’aider des jeunes susceptibles d’être exposés à des discours promouvant la radicalisation.

Le mardi 19, Mona Sahlin a notamment rencontré Mme Christiane Taubira, Ministre de la justice, ainsi que des hauts fonctionnaires chargés de la lutte anti-terroriste.

JPEG
Table-ronde à Sarcelles.
 

JPEG
Veronika Wand-Danielsson, Ambassadeur de Suède en France, Mona Sahlin et Patrick Kanner.
 

De son côté, la Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’intérieur suédois, Catharina Espmark, a visité un centre pénitentiaire dans la région parisienne et s’est aussi entretenue avec Christiane Taubira, Ministre de la Justice.
 

JPEG
Entretien entre Christiane Taubira et Catharina Espmark.
 

Crédits photos : Ambassade de Suède en France ; Ministère de la justice ; ville de Sarcelles.

Modifié le 09/06/2016

Haut de page