Défense : Saab accuse BAE de corruption

0SvD rapporte que le groupe de défense suédois Saab a accusé hier son partenaire
britannique BAE Systems d’avoir dépensé 24 millions de rands sud-africains pour
décrocher un contrat de vente d’avions de chasse.
Selon Saab, cet argent aurait été
versé en 2003 et 2004 à Sanip (société détenue par Saab) puis transféré à M. Fana
Hlongwane, alors conseiller du ministre de la Défense sud-africain.
Selon le PDG de
Saab, Håkan Bushke, son entreprise n’était pas au courant de cette transaction. Les
détails de l’enquête interne à Saab ont été transmis à la justice. Par ailleurs, SvD révèle
que Michel O’Callaghan de BAE Systems a été relevé de ses fonctions au sein du Conseil
d’administration de Saab suite à des détournements.

Modifié le 17/06/2011

Haut de page