Découvrez l’avion solaire Solar Impulse !

0Le 5 mars 2012, un séminaire intitulé "Solar Impulse : Breakthrough for Transportation Systems, Towards a Sustainable Solar Future" a été organisé à l’Ecole royale polytechnique de Stockholm (KTH) en marge du Festival Film & Science et du mois de la francophonie en Suède et en partenariat avec le musée Nobel, l’Ambassade de Belgique en Suède et la région Wallone.

Solar Impulse est le seul avion solaire au monde qui peut voler jour et nuit avec un pilote à bord, sans carburant. L’initiateur du projet, débuté en 2004, est Bertrand Piccard, pilote, aéronaute et auteur du premier tour du monde en ballon sans escale. Le projet Solar Impulse est devenu réalité en juillet 2010, lorsque l’avion solaire a effectué son premier vol de jour et de nuit (temps de vol de 26h) uniquement propulsé par l’énergie solaire. Un second avion est attendu pour 2014 pour un tour du monde avec escales.

Parmi les intervenants du séminaire se trouvaient :

  • - Jean-François Guillemoles, diplômé de l’Université Pierre & Marie Curie de Paris et actuellement chercheur et professeur au CNRS (Centre National pour la Recherche Scientifique) spécialisé dans la recherche photovoltaïque ;
  • - Lars Kloo, professeur de chimie à KTH depuis 1998 et spécialiste des nanomatériaux et des cellules solaires ;
  • - Claude Michel, responsable du projet Solar Impulse au sein de la compagnie belge d’ingénierie chimique Solvay.

L’objectif du séminaire, qui a regroupé environ 80 personnes, était de présenter une vue d’ensemble des technologies en développement dans le domaine du solaire. Du fait de la consommation mondiale en énergie toujours croissante, de nouvelles sources d’énergie doivent être établies. La recherche solaire est un domaine d’étude en plein essor tant au niveau industriel qu’académique. L’énergie solaire comme possible source d’énergie future ouvre la voie à de nouvelles perspectives en termes d’efficacité énergétique, d’ingénierie et de réduction des coûts pour la prochaine décennie. Il faut aussi rappeler que la recherche solaire en Suède est en plein développement. Malgré sa position nordique, le pays bénéficie d’un degré d’ensoleillement suffisamment élevé pour être intéressé par une telle technologie.

Source : http://www.bulletins-electroniques.com

Pour en savoir plus :

Rédacteur : Clarisse Thouzeau (CEA) - clarisse.thouzeau@diplomatie.gouv.fr/sciences@ambafrance-se.org

Modifié le 30/03/2012

Haut de page