Déclarations suédoises sur la demande d’aide du Portugal

Commentant la demande du Portugal, le Ministre des Finances, Anders Borg, a déclaré à
Dagens Nyheter : « La situation est grave. Le Portugal doit faire face à une échéance de
150 à 200 milliards de SEK, bien supérieure à sa capacité actuelle de remboursement. Le
gouvernement portugais a pourtant différé au maximum se demande d’aide à l’UE, et
tout ceci pour des motifs de pure politique intérieure. Il aurait dû en fait s’adresser aux 27
au plus tard à l’automne 2010
 ». Quant à savoir si la Suède contribuera au paquet destiné à
aider le Portugal : « Il est bien trop tôt pour se prononcer », indique le Ministre. « Nous
devons, avant de prendre une quelconque décision, obtenir des informations bien plus
précises que celles qui nous ont déjà été fournies », ajoute Anders Borg dans Sydsvenskan.

Modifié le 08/04/2011

Haut de page