Crise de l’euro

DN s’inquiète des conséquences de la crise grecque sur la coopération monétaire. « Si
l’euro s’écroule, c’est toute la collaboration européenne qui est menacée » estime
le quotidien. Selon DN, « la situation de la Grèce mais aussi de l’Espagne et du Portugal
et le printemps arabe exacerbent les tensions ». Si « la crise s’aggrave et que la
coopération monétaire disparait, l’UE sera paralysée et son ambition de devenir un
acteur global à l’instar des Etats-Unis pourra être enterrée », prédit Dagens Nyheter.
Cependant, ce scénario catastrophe peut être évité si les dirigeants européens
« font un chouïa plus d’efforts, mettent sur pieds une politique financière
commune et établissent des règles budgétaires plus strictes ».

Modifié le 07/06/2011

Haut de page