Contrôles dans les transports en commun de Stockholm

« L’année dernière, Securitas a officiellement effectué 3,7 millions de contrôles de billets dans les transports publics locaux  ». « Mais selon les employés de l’entreprise interrogés par SvD, la direction de Securitas les incite à gonfler les chiffres ensuite communiqués à SL ». Ce que les contrôleurs font « par peur de perdre leur emploi ». Le journal révèle par ailleurs que Securitas respecte mal l’accord passé avec SL. Ainsi, la plupart des contrôles de billets ont lieu en semaine, dans le métro et les trains de banlieue, et souvent dans les stations très fréquentées comme T-Centralen et Gullmarsplan. L’accord passé avec SL stipule pourtant que les contrôles doivent surtout avoir lieu les soirs et week-ends et sur tout le réseau (bus et tramway inclus). Enfin, SvD révèle que les employés de Securitas privilégient les contrôles rapides et nombreux (pour augmenter leurs statistiques) aux actions qui pourraient conduire à une amende (qu’ils considèrent comme une perte de temps).

Modifié le 21/07/2011

Haut de page