Compte-rendu du débat parlementaire d’hier entre les leaders de parti

0La presse rend compte du débat parlementaire d’hier, au cours duquel se sont affrontés, dans l’enceinte du Riksgdag, les différents leaders de parti. «  Le chef du parti social-démocrate, Håkan Juholt, s’est montré particulièrement convaincant  », estiment en substance Aftonbladet et Expressen.

L’essentiel des commentaires portent toutefois sur « les inquiétudes »de Fredrik Reinfeldt. " Le leader des Sverigedemokraterna a recensé les différents votes perdus, depuis un an, par le gouvernement grâce à une alliance de circonstances entre le PSD, les Verts, la Gauche et l’extrême-droite". « Pourquoi ne pas aller plus loin et rejeter certaines des propositions du gouvernement en matière fiscale, notamment la cinquième réduction d’impôt envisagée par l’équipe de M. Reinfeldt ? », a ainsi suggéré Jimmie Åkesson », résument Dagens Nyheter et Svenska Dagbladet. « Il semblerait que seule la partie dépense de la loi de finances doive être votée en bloc, et ne puisse être rejetée qu’à la condition qu’une autre proposition soit adoptée par une majorité absolue des députés. Mais rien n’empêche en revanche l’opposition de rejeter une des mesures de la partie recettes. D’où l’inquiétude du gouvernement », expliquent Dagens Industri et Dagens Nyheter. Une éventualité que n’exclue pas formellement le chef du parti social-démocrate : «  Il paraît a priori évident que le gouvernement n’a pas de majorité pour faire passer sa cinquième réduction d’impôt’. Nous verrons à l’automne », a déclaré M. Juholt.

« Une telle hypothèse pourrait mener à une crise gouvernementale avec à la clef, dans le pire des cas, une démission du gouvernement suivie de nouvelles élections législatives  », commente l’éditorialiste d’Aftonbladet. « Tout ceci n’est dans l’intérêt ni du gouvernement (qui ne serait pas certain de voir l’actuelle majorité reconduite), ni des sociaux-démocrates (cela ne fait que quelques mois que M. Juholt a été élu à la tête du parti », estime sa consœur de Dagens Nyheter.

Modifié le 16/06/2011

Haut de page