Augmentation des dépenses militaires à l’échelle mondiale

Selon SvD, « l’annonce par le ministre de la Défense de l’achat par la Suède de 15 hélicoptères américains Black Hawk pour un montant de 4 milliards de couronnes illustre une tendance globale, observée également dans une enquête du SIPRI » (Institut de recherche sur la paix) : les dépenses militaires sont en augmentation à l’échelle mondiale. En 2010, elles ont augmenté de 1,3% par rapport à 2009 pour atteindre 1 630 milliards de dollars. Les pays d’Amérique du Sud comme le Brésil ou le Chili mais aussi ceux du Proche Orient sont deux dont les dépenses militaires augmentent le plus, alors qu’elles sont relativement stables en Europe. Les USA restent le pays qui dépense le plus pour sa défense (698 milliards de dollars), devant la Chine (119 milliards $), la Grande Bretagne (60 milliards $) et la France (59 milliards $).

L’entreprise SAAB, qui fabrique notamment l’avion de combat Gripen, se prépare à adopter une nouvelle stratégie pour concentrer ses efforts de vente sur un plus petit nombre de pays comme le Brésil, les Etats-Unis, le Canada mais également l’Inde, la Malaisie, la Thaïlande et la Corée.

SvD souligne également combien le marché de l’armement est lucratif pour l’UE. « Des pays comme l’Italie, la France et la Grande Bretagne ont par exemple beaucoup vendu à la Libye ». Le journal rapporte que « l’entreprise SAAB a à plusieurs reprises refusé de vendre du matériel à ce pays, au nom de l’embargo de 1988 ». Mais selon le chercheur de SIPRI, Pieter D. Wezeman, « il est très probable que la Russie ne se soit pas privé pour récupérer les commandes libyennes ».

Modifié le 12/04/2011

Haut de page