Attentat à Stockholm : de nouvelles révélations

Le kamikaze de Stockholm du 11 décembre dernier aurait pu avoir un complice en Écosse rapporte la presse. Hier, un homme âgé de 30 ans a été arrêté à Glasgow, soupçonné d’être lié à l’attentat terroriste. Hier soir, la Police fouillait son appartement. La Police écossaise est responsable de l’enquête, mais souligne qu’il n’existe pas de menace concrète contre Écosse. L’enquête se concentrera sur les attentats à Stockholm. La Police ne veut pas révéler la nationalité de l’arrêté, mais confirme qu’il n’est de nationalité ni suédoise ni britannique. Selon Expressen, il s’agit d’un homme qui étudiait pour devenir infirmier, originaire du Koweït, et qui maitrise parfaitement l’anglais. Selon la Police, l’homme arrêté a visité Luton, la ville ou habitait le kamikaze. L’enquête en Écosse est en cours depuis un mois et l’arrestation est le fruit d’une coopération entre la Suède et l’Écosse dans le cadre de l’assistance juridique internationale. « Le pire scenario serait que le kamikaze ait été envoyé par une organisation terroriste basé en Grand Bretagne pour punir la Suède. Selon la SÄPO notre pays est mentionné de plus en plus souvent comme la cible potentielle d’attentats terroristes  » commente Dagens Nyheter.

Modifié le 09/03/2011

Haut de page