Attaques en Norvège : tribune du Premier ministre suédois (Svenska Dagbladet, SvD)

Les attaques en Norvège sont « un crime qui nous vise tous », estime Fredrik Reinfeldt. Ces « événements sont la manifestation de l’extrémisme et nous ne devons pas oublier qu’il existe en Suède un environnement favorable à ce type d’extrémisme [..]. Pour cette raison, la société suédoise doit continuer à prôner amour et respect. Chacun d’entre nous a la responsabilité de défendre la tolérance et les valeurs humanistes ». En outre, « la Suède doit avoir conscience que si les valeurs de tolérance et d’ouverture font la force de nos sociétés démocratiques, elles en sont aussi le talon d’Achille », « la tentative d’attentat du 11 décembre dernier à Stockholm en est la preuve ».

Par ailleurs, la ministre de la Justice réfléchit actuellement à « un durcissement de la législation afin de diminuer la présence d’armes dans la société suédoise ». Enfin, le chef du gouvernement rappelle qu’il a proposé l’aide de la Suède dès qu’il a été informé des attaques. C’est une manifestation de la « solidarité et de la communauté de pensée nordiques ».

Modifié le 29/07/2011

Haut de page