Armée suédoise en Libye : efficace mais poings liés

Les forces armées suédoises envoyées Libye ont « certes été dotées d’une flotte d’avions de chasse », estime Dagens Nyheter, mais ceux-ci ont été contraints d’assister impuissants aux attaques de civils menées par les hommes de Khadafi : Nous n’avons pas l’autorisation de tirer " explique Carl-Johan Edström , chef des opérations. Les avions ont en effet été dépêchés sur place avec, pour mission, « la reconnaissance du terrain et l’information auprès de l’OTAN". Les pilotes suédois confient que "de telles situations sont difficiles à vivre". Ils respectent toutefois la décision : "personne ne remet en cause notre présence " maintient Edström.

Les suédois s’acquittent en revanche "avec brio" de leur mission d’information, explique SvD, communicant en un " temps record de 2h les images d’une excellente qualité prises par leurs avions, ce qui a fait d’ eux " les informateurs privilégiés de l’OTAN" explique fièrement le chef de l’aviation sur place, Fredrik Bergman.

Modifié le 04/08/2011

Haut de page