Agro-alimentaire : Michel et Augustin : du goût et de la communication !

Rencontrés sur les bancs du collège, Augustin Paluel-Marmont et Michel Rovira, jeunes trentenaires, ont créé en 2005 une marque à leur effigie qui bouscule les codes de l’agro-alimentaire…

JPEG

Vous n’avez aucune chance face aux poids lourds de l’agro-alimentaire », cette phrase, les deux fondateurs de Michel et Augustin l’ont entendue plus d’une fois. Cela ne les a pourtant pas empêché de se lancer et de réussir leur pari puisque six ans plus tard, ils sont à la tête d’une marque à succès enregistrant un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros et employant 27 salariés.

La recette de ce succès ? Tout d’abord, des produits de qualité, gourmands et sains, fabriqués en France à base d’ingrédients naturels. Mais aussi une stratégie de communication très en phase avec les attentes des jeunes actifs. Les deux fondateurs n’hésitant pas à se mettre en scène dans des vidéos faussement naïves diffusées sur YouTube et Facebook (où ils comptent quelques 25 000 fans) pour promouvoir leurs produits, allant jusqu’à imiter Michaël Jakson et à parodier Georges Clooney…. Un ton décalé qui se retrouve jusque sur les packagings qui interpellent le consommateur de petites phrases humoristiques : « ce qu’il y a marqué devant = ce qu’il y a dedans ! » ou encore « regardez moi dans les yeux »… Bref, toute une stratégie de communication bien huilée qui a conduit Michel et Augustin à s’auto proclamer : « les trublions du goût ».

C’est après une carrière dans une banque d’affaire new yorkaise pour Michel et un passage par les nouvelles technologies pour Augustin, que les deux amis d’enfance se retrouvent (ils ne s’étaient jamais vraiment perdus de vue) en 2003 pour écrire un Guide des boulangeries de Paris. En parallèle à la rédaction du livre, Augustin se forme à la boulangerie et le projet de concevoir leurs produits prend progressivement forme. Après de nombreux essais dans la cuisine d’Augustin, les deux amis testent leur premier sablé chez l’épicier du coin. Le succès est au rendez-vous et l’aventure est lancée !

Entre les Petits cookies from France, les Vache à boire, les Petits sablés ronds et bons et les Petits carrés pas tout à fait carrés, Michel et Augustin compte aujourd’hui 50 références dans cinq univers de produits (gâteaux sucrés, yogourts à boire, fruits mixés, biscuits apéritifs, yogourts en pot et pâtisseries fraiches).

Diffusés dans près de 6 000 points de vente à travers la France, les produits Michel et Augustin sont également présents dans plus de 400 points de vente à l’étranger. En Belgique, en Suisse et au Luxembourg mais aussi au Japon, en Russie et aux Etats-Unis où les produits se vendent dans leurs emballages d’origine entièrement rédigés en français. Une french touch’ dont les consommateurs japonais raffolent et qui a su séduire jusqu’au gros distributeur américain Deluca.

Virginie Oks

Site : www.micheletaugustin.com
Blog : www.labananeraie.typepad.com

Modifié le 21/03/2011

Haut de page