Actualités du Parti de La Gauche (ancien communiste)

0D’après une enquête réalisée par Dagens Nyheter, plus de la moitié des sections régionales du Parti de la Gauche souhaiteraient le départ, avant 2014, de leur actuel dirigeant, Lars Ohly ». « Les mauvais sondages pourraient contribuer à expliquer ce désir de renouvellement. Il semble en effet que Lars Ohly ne passe pas auprès d’une majorité de l’électorat, mais se maintenait à la direction du parti faute d’alternative crédible. Or, La Gauche disposerait désormais en la personne de Jonas Sjöstedt (11 ans passés au PE, et brillamment élu au Parlement national en septembre dernier), d’un challenger sérieux ».

Lars Ohly, et la porte-parole du parti pour les questions économiques, Ulla Andersson, publient par ailleurs un article de débat dans DN, sur la nécessité pour l’opposition de s’unir face à l’Alliance de centre droit. « Il ne suffit pas que les Sociaux-démocrates, les Verts et le Parti de Gauche rejettent une cinquième réduction de l’impôt sur le revenu. Nos trois partis doivent trouver un projet commun de société alternative ». « La Suède connaît aujourd’hui un chômage massif, les trains n’arrivent pas à l’heure, et des personnes sont obligées de refuser des emplois car elles n’ont pas de logement. Parallèlement, les écarts de revenus augmentent ». « Le Parti de Gauche, le PSD et les Verts doivent présenter un plan pour montrer comment les 12 milliards de couronnes que la baisse de l’impôt sur le revenu va coûter pourraient être mieux utilisés  ». Et d’évoquer des « réformes justes et profitant à la société ».

Modifié le 05/07/2011

Haut de page