Actualité politique : vote du budget (tribune des Verts)

« Il n’est écrit nulle part que les projets de lois proposés par le gouvernement doivent impérativement être votés par le Riksdag, lorsque lesdits projets ne sons pas soutenus par une majorité de parlementaires », écrit, dans une tribune publiée dans Dagens Nyheter, la porte-parole des Verts pour les questions économiques, Michaela Valtersson. « Or, le gouvernement ne dispose actuellement pas de majorité pour voter la cinquième réduction d’impôts qu’il s’apprête à proposer à l’occasion du débat budgétaire de l’automne. Il lui appartient par conséquent de présenter, dans le cadre de la présentation du PLF pour 2012, une politique économique qui reçoive le soutien d’une majorité de parlementaires. Si, dans la présente situation, le gouvernement n’accepte pas de prendre ses responsabilités, les verts sont prêts à réfléchir au moyen d’agir dans le cadre des règles budgétaires en vigueur. Nous prendrons nos responsabilités, et sommes prêts à rechercher des solutions qui permettront de dégager une large majorité en faveur d’une politique économique responsable. A savoir : investir pour permettre le bon fonctionnement des transports publiques, mettre en œuvre une politique respectueuse de l’environnement, qui donne à chacun une véritable chance dans le domaine de l’éducation et de l’emploi, et qui permette aux entreprises d’investir pour l’avenir et de créer des emplois ».

Modifié le 19/07/2011

Haut de page