Actualité européenne : Dette – Grèce - Italie

La situation économique de l’euro et de l’Italie en particulier préoccupe la presse suédoise : la bourse de Stockholm accuse une baisse de 4%, et d’après Martin Englund, cité par SvD, expert en devises chez Handelsbanken, les inquiétudes sont « légitimes ». Les marchés craindraient en effet que l’Italie "couverte de dettes" ait à son tour besoin d’un plan de sauvetage financier. D’après Englund, les controverses entre euro-dirigeants quant à la gestion de la dette grecque (le pays pourrait être placé en "défaut", alors qu’on se refusait à cette éventualité il y a un mois) rendraient les marchés encore plus frileux. «  Ces hésitations placent l’Europe dans une crise non seulement financière, mais aussi politique », écrit Dagens Nyheter, qui accuse également Berlusconi de privilégier la défense de ses intérêts personnels plutôt que celle des finances publiques, et de se "mettre en travers de tout ce qui a besoin d’être fait" pour le pays. Pour Dagens Industri, également inquiet pour l’eurogroupe, le seul moyen pour l’Europe de sortir de cette crise est de se montrer unie et confiante en ses institutions.

Modifié le 13/07/2011

Haut de page