Actualité économique : crise boursière

0Toute la presse consacre plusieurs pages à la situation boursière : « Les mauvaises nouvelles en provenance des Etats-Unis ont fait plonger la Bourse de Stockholm : - 6,2 % au cours de la seule séance d’hier », écrit ainsi Expressen.

0"Une des raisons pour lesquelles la chute de la bourse est si brutale est que, passé un certain niveau de baisse des cours, les actions sont automatiquement vendues par les ordinateurs régissant le système", explique TV4. Le Ministre de l’Economie et des Finances, Anders Borg, s’indigne contre ce système qui "en rajoute dans le pire". Il estime que les marchés boursiers, sujet à de "brusques coups de folies", devraient être mieux encadrés. "Il faut faire en sorte que ce ne soient pas les ordinateurs qui gèrent le système, semant ainsi la panique dans les bourses du monde entier." concluait-il.

"La chute d’hier est liée aux problèmes rencontrés par les banques sud-européennes, et risque de générer davantage de mauvaises nouvelles dans les jours à venir. Les banques suédoises risquent, à cet égard, de ne pas être épargnées ", poursuit M. Borg. Si la Suède a appris de la crise de 2008 et est "mieux préparée pour faire face à ces difficultés", le Ministre estime que le pays "n’évitera pas les turbulences économiques" et que les ménages suédois, "comme leurs voisins européens, vont finir par subir les conséquences de la crise" - avec à la clef, une probable baisse de la consommation et un ralentissement de la croissance.

Modifié le 19/08/2011

Haut de page