Accusations envers l’entreprise de sécurité Securitas

Selon des sources de presse, la situation des employés de l’entreprise Securitas en Inde est « alarmante » (SR, radio suédoise). Ils ne bénéficieraient d’aucun jour de congés, n’auraient pas de couverture maladie et ne pourraient se syndiquer. Ce n’est pas la première fois que Securitas fait face à des critiques sur sa politique dans ses filiales. Selon Aftonbladet, il « faut désormais que l’entreprise tienne ses promesses ».

Modifié le 22/03/2011

Haut de page