03.08.2010 : Situation des Roms en Suède

La presse se fait l’écho des déclarations de Tobias Billström hier à la radio suédoise : « « Si le principe de libre circulation des personnes existe en Europe, ce n’est pas pour permettre à tel ou tel groupe d’individus de parcourir le continent en mendiant. En procédant à l’expulsion de personnes originaires de Bulgarie et de Roumanie qui se livraient à la mendicité, la police n’a fait qu’appliquer, très justement, la réglementation en vigueur », a déclaré le Ministre en charge des migrations.

« M. Billström fait référence à un texte de 1954 qui impose à toute personne de "subvenir" à ses besoins par des moyens décents », explique l’éditorialiste de Dagens Nyheter. « Une réglementation manifestement contraire à la législation communautaire en vigueur, qui, rappelons le, s’impose aux autorités suédoises » « La libre circulation des personnes être restreinte par les dispositions d’un texte aussi vague qu’ambigu », poursuit le commentateur. « Les questions de la mendicité et de la pauvreté devraient faire l’objet d’une réflexion à l’échelle européenne. Que chaque Etat cède à la panique, décide de chasser les Roms, et ne voie que ses intérêts purement égoïstes, voila qui ne laisse rien augurer pour l’avenir ».

NB : La situation des Roms en Suède a déjà été évoquée dans des revues de presse précédentes. Voir notamment la revue de presse du 2.08.2010.

Modifié le 19/03/2014

Haut de page